La 2e Mission de l’association au Burkina Faso s’achève

Après un séjour de 12 jours passés à Ouagadougou, la Capitale du Burkina Faso, le séjour sur place de Tristan s’achève.

Nous publierons bientôt une synthèse des résultats de cette mission, mais vous pouvez d’ores et déjà retrouver la description complète et détaillée sur le blog que Tristan a alimenté tout au long de son séjour, qui s’est avéré plein d’émotions, de rencontres, de partage, et qui relance l’association sur toute sorte de projets en faveur des villageois, plus motivants et intéressants les uns que les autres.

Tristan revient par ailleurs les bagages pleins d’artisanat, mais aussi de spécialités culinaires locales, histoire de faire découvrir un peu l’Afrique à travers la cuisine à son retour en France : spécialités sucrées, salées, et même boissons, il y en aura pour tous les goûts !


Meilleurs vœux pour 2019 !

Bonjour,

Les membres du bureau de l’association Maaninré Tiiga vous présentent leurs meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Que celle-ci vous apporte bonheur, santé, joies familiales et réussites professionnelles !

En 2019 notre association continuera à développer ses actions, tant sur Bègles et la région bordelaise, avec des actions destinées à faire découvrir la culture africaine, qu’au Burkina Faso avec la mission sur place prévue au début du mois de février prochain.

Vous pouvez d’ailleurs suivre cette mission sur notre blog : http://amisdekinsi.org

Bonne année 2019 !

Le Seega

Jeu de stratégie par affrontement.

Ce jeu est originaire de l’Egypte ancienne, il daterait de l’époque où l’Egypte était sous domination romaine. Peut être est-ce un descendant de la Pettie qui était jouée en Grèce, il est toujours joué en Somalie.

Matériel nécessaire : Un plateau de 5×5 cases, avec une case centrale colorée, et 24 pions (12 de chaque couleur).

En début de partie le plateau de jeu est vide, les joueurs tirent au sort la couleur de leurs pions. Les joueurs placent à tour de rôle deux pièces sur le plateau (toutes les cases sont ainsi occupées) sauf sur la case centrale.

Capture des pions adverses :

Les pions se déplacent d’une case à la fois, verticalement ou horizontalement, ils peuvent accéder à n’importe quelle case libre, y compris la case centrale.

La prise des pions adverses s’effectue lorsqu’on parvient à encadrer un pion ennemi entre deux de ses propres pions. Celui-ci est alors retiré du jeu.

Le pion dont le mouvement a entraîné la prise d’un pion adverse, ou la prise simultanée de plusieurs pions adverses, peut effectuer sur le champ un nouveau mouvement.

Le pion occupant la case centrale est imprenable. Un pion peut se glisser entre deux pions ennemis sans courir aucun risque.

Tour à tour les joueurs déplacent un pion, dans le but d’en capturer à son adversaire, tout en essayant de protéger leurs propres pions. Lorsqu’un joueur est bloqué par son adversaire, celui-ci doit rejouer de manière à dégager le jeu.

La partie est terminée lorsqu’un joueur capture le dernier pion de son adversaire. Lorsque plus aucune prise n’est possible pour les deux joueurs, le joueur qui possède le plus de pions sur le plateau a gagné. Si les joueurs ont réussi à édifier une barrière (alignement de pions d’une même couleur traversant la totalité du plateau et empêchant l’adversaire de traverser), la partie cesse automatiquement, et le joueur qui a capturé le plus grand nombre de pions est déclaré gagnant.

voici la règle du Seega

1ère édition de la « Semaine des Afriques » dans Bordeaux Métropole

12321614_865154513601628_8459069203542208385_n

A l’initiative de l’Institut des Afriques et de ses membres, nous sommes heureux de vous annoncer la 1ere édition de la SEMAINE DES AFRIQUES du 25 au 31 janvier 2016.

Eclectique, plurielle et innovante, la SEMAINE DES AFRIQUES espère contribuer à changer notre regard sur les mondes africains, au-delà des images parfois stéréotypées que nous pouvons en avoir, et surtout à porter notre attention sur leur diversité. « Afriques plurielles », « Afriques créatives », et « Afriques contemporaines » pourraient être les mots d’ordre de cet événement.

Laissez-vous surprendre par un programme riche en découvertes, au détour d’un ciné-débat, d’une conférence ou d’une exposition, durant ces quelques jours où les Afriques et les dynamiques afro-aquitaines sont mises à l’honneur.

Téléchargez le programme : http://www.institutdesafriques.org/